Sorbet de melon du Haut-Poitou au citron vert et romarin

Sorbet au melon
L'un de mes fruits d'été préférés c'est sans doute le melon. En Italie, l'un des plus apprécié c'est le type « Cantalupo », très juteux et parfumé, qu'on appelle aussi « francesino » (petit français) en honneur de la maitrise française dans la culture de ce fruit.
Quand je me suis installée en France j'ai découvert avec grand plaisir que mon « Cantalupo » bien aimé n'était autre que le « Cantaloup » cultivé en France, alors en été, je ne le fais jamais manquer de mon panier des courses.
La petite curiosité de ce melon, revenu en Italie avec le nom de « francesino », c'est qu'à l'origine il est arrivé en France de l'Italie :-) C'est en fait au XVème siècle que ce type de melon est arrivé en France, par une expédition de Charles VIII rentrant des guerres d'Italie. Et voilà comment le Cantalupo est devenu Cantaloup.
Depuis, la production de melon est devenue très importante en France, tant qu'à nos jours l'une des variétés de melon plus appréciés c'est le cantaloup Charentais.
Ce type de melon est caractérisé par une peau lisse et une chair orangée, juteuse et très parfumée. Mais comme tous les bons produits, sa qualité et son caractère changent selon les terroirs où il est cultivé.....  A ce propos, connaissez-vous le melon du Haut-Poitou ?
C'est grâce à 750 g que j'ai fait la connaissance de ce petit bijou, qui a été le premier en Europe a obtenir une IGP (Indication Géographique Protégée) et il a trouvé en Haut-Poitou un terroir idéal pour donner des fruits à chair ferme, de couleur orange soutenue, sucrée, juteuse et chargée de notes aromatiques excellentes.
Il s'agit d'un melon tardif, qui se trouve sur les étales à partir du mois de juillet jusqu'à fin septembre et cela en fait sa spécificité. On est donc en ce moment dans sa pleine saison et quand 750 g avec le Syndicat des Producteurs du Melon du Haut-Poitou, dans le cadre de la semaine de la Vienne (région de production du melon du Haut-Poitou), m'ont proposé de réaliser une recette pour mettre à l'honneur ce melon, j'ai tout de suite pensé à un sorbet, tout frais et parfumé, dont la texture est excellente aussi grâce à une petite astuce...
Pour revenir aux curiosités historiques, la version italienne du melon Cantaloup, le Cantalupo, doit l'origine de son nom au village de Cantalupo (qui se trouve à quelque kilomètre de Rome) où pendant la Renaissance les paysans cultivaient ce type de melon pour les Papes, qui avaient l'un des leurs châteaux dans ce village. Il semblerait que des missionnaires avaient ramené ce fruit d'Asie pour en faire don aux Papes et depuis, la culture de ce melon, du village de Cantalupo s'est répandue en Italie et après aussi en France grâce à l'éxpedition de Charles VIII, dont on a parlé plus haut.
En Haut-Poitou le melon cantaloup est cultivé en pleine terre depuis 150 ans. Aujourd'hui, 17 producteurs perpétuent cette tradition et pour assurer et veiller sur la qualité de leurs melons, ils ont même fondé une Académie des Maîtres et un Syndicat des producteurs du Melon du Haut-Poitou.
Pour tout savoir à propos du melon du Haut-Poitou allez faire un tour sur le site du Syndicat des Producteurs du Melon du Haut-Poitou, où vous trouverez beaucoup d'informations intéressantes sur ce melon, sur comment le choisir et comment le reconnaître.
Et si vous voulez tester vos connaissances, 750 g propose un petit quizz où vous pourrez gagner 1 séjour de 2 jours + 1 nuit et 10 entrées adulte d'une journée au Futuroscope.
A propos de ma recette, pour mettre donc à l'honneur ce melon qui regorge de soleil et de saveur, j'en ai fait un sorbet super rafraichissent et parfumé, grâce au melon bien sur, mais aussi grâce au romarin et aux citron vert avec lesquels je l'ai légèrement aromatisé.
Mais il y a aussi une petite astuce qui fait toute la différence de ce sorbet: c'est la meringue italienne, qui rend la texture de ce sorbet particulièrement agréable, comme celle d'une glace.
Texture du sorbet au melon
Oui, oui, on fait une meringue italienne et on la mélange à la purée de melon (la même astuce vaut pour faire un sorbet avec d'autres fruits) et cela donne une texture fine au sorbet, donnant de la souplesse et empêchant aussi la formation de gros cristaux de glace.
Ce sorbet peut se préparer avec ou sans sorbetière, avec un résultat excellent dans les deux cas.
Et c'est d'ailleurs comme ça que je l'ai préparé cette fois, sans la sorbetière. C'est juste un peu plus long à suivre pendant qu'il solidifie au congélateur, mais je vous confirme que le résultat est excellente. Et voilà la recette du:

Sorbet de melon au citron vert et romarin

INGREDIENTS
500 g de pulpe de melon
1 citron vert
100 g de sucre semoule
13 cl d'eau
1 petite branche de romarin
(meringue italienne)
1 blanc d'œuf
30 g de sucre semoule
2 cuil. à soupe d'eau
PREPARATION
Coupez la pulpe de melon en dés, mettez-les dans le bol d'un mixeur, ajoutez-y le jus du citron vert et mixer rapidement, jusqu'à obtenir une purée lisse. Transférez la purée de melon dans un cul de poule et mettez-le au réfrigérateur.
Mettez le sucre et l'eau dans une petite casserole et ajoutez-y la branche de romarin. Portez à ébullition à feu moyen, pour obtenir un sirop. Puis, faites-le refroidir en laissant infuser avec le romarin.
Une fois le sirop refroidi, éliminer le romarin et versez le sirop dans la purée de melon, remuez au fouet pour les amalgamer et remettez le cul de poule au réfrigérateur.
La meringue italienne: mettez le sucre dans une petite casserole, ajoutez-y les deux cuillerées d'eau. Portez à ébullition à feu moyen et faites cuire le sucre jusqu'à ce qu'il atteinte la température de 110° (à vérifier avec un thermomètre). Entre temps dans un cul de poule, montez le blanc en neige bien ferme au batteur électrique.
Versez le sirop de sucre encore chaud dans le blanc en neige en le versant en filet sur le bord du cul de poule, tout en continuant à fouetter, jusqu'à ce que la meringue refroidie. Vers la fin, fouettez à haute vitesse pour serrer les blancs.
Le sorbet: mélangez délicatement au fouet la meringue à la purée de melon, jusqu'à les amalgamer et obtenir un mélange lis et homogène. Si vous avez une sorbetière, versez-y ce mélange et turbinez jusqu'à ce que le mélange solidifie.
Si vous n'avez pas de sorbetière: versez le mélange dans un récipient avec couvercle; déposez-le dans le congélateur et remuez-le de temps en temps surtout pendant les 2 premières heures, pour empêcher la formation de gros cristaux de glace (éventuellement si le sorbet à solidifié trop, mixez-le avec un mixeur, puis remettez-le au congélateur). Laissez-le reposer au moins 6 heures (en core mieux si quelques heure de plus).
Dressage et finition: dressez le sorbet dans des coupelles individuelles, saupoudrez-le avec du romarin finement ciselé et garnissez-le avec des billes de melon (faites avec la cuillère parisienne) et des tranches de melon et de citron vert. Dégustez aussitôt.
VARIANTES
Vous pouvez ajouter quelque cuillerée de Vodka, de Rhum blanc ou de Maraschino dans la purée de melon, avant de préparer le sorbet. ne autre variante, plus originale, consiste dans l'ajouter quelque goutte de vinaigre balsamique traditionnel de Modène.
Bonne dégustation!
Article sponsorisé: réalisé pour le compte du Syndacat des producteurs du melon du Haut-Poitou

Garniture du sorbet au melon

Imprimer

Commentaires   

laurence
#20 laurence 05-08-2013 13:49
J'ai testé la recette.
Le résultat est très parfumé et sucré sans excès mais la consistance ne correspond pas à un sorbet ; je dirais qu'il s'agit plutôt d'un créponné.
Pour obtenir un sorbet, je pense qu'il faut se dispenser de la meringue italienne.
Ceci dit je valide la recette; la prochaine fois j'essaie avec un sirop arômatisé avec du basilic ou de la menthe.
Citer | Signaler à l’administrateur
Guest
#19 Guest 31-08-2010 12:59
(suite) de fruits de mauvais gout et sans sucre.
Mon intervention n'a pour seul but que de comprendre ce que vous avancez.
Merci de m'avoir lue.
Citer | Signaler à l’administrateur
Florence
#18 Florence 31-08-2010 12:54
Bonjour Jean-Paul,
Je suis la responsable qualité du Syndicat des Producteurs de Melons du Haut Poitou. Je me permets de rebondir sur votre propos, car je ne suis pas tout à fait d'accord avec.En effet, plus qu'un "coup de pub", il s'agit là de communication. L'intérêt de toute cette démarche (jeu concours et création de recettes par les blogueurs comme Silvia), ce n'est pas de faire de la pub, mais plutôt de faire connaitre une marque à travers le label de qualité qu'elle représente. Un label européen ne s'invente pas, et j'aimerai beaucoup que vous développiez l'argument que vous mettez en avant, à savoir "le melon du haut poitou est loin d'être une référence en matière de saveur et de sucre". Je suis prête à l'entendre si vous pouvez l'argumenter, car avec les contrôles qualités que j'effectue en station en sortie de chaine de conditionnement durant toute la période de production, je n'ai pas encore trouvé de fruits de mauvais gout et sans sucre.
Mon intervention n'a pour seul but que de comprendre ce que vous avancez.
Merci de m'avoir lue.
Citer | Signaler à l’administrateur
Florence
#17 Florence 31-08-2010 12:45
Bonjour Silvia,
Tout d'abord, merci pour cette superbe recette, qui donne l'eau à la bouche :D .
Merci aussi d'avoir cru en notre melon, le melon du Haut Poitou, car comme vous le spécifiez bien plus haut, les producteurs adhérents au Syndicat du melon du Haut Poitou ne font pas les choses à moitié, ils s'investissent dans la démarche, et proposent aux consommateurs un produit de bonne qualité B) . Cette IGP (Indication Géographique Protégée) ils ont été les premiers à l'obtenir, et depuis, ils sont contrôlés chaque saison pour cela et c'est clair que le travail fourni ne peut que donner un produit de qualité ;-) .
Merci d'avoir accepté notre proposition et celle de 750g ;-) !! Et encore félicitations pour votre recette, et la défense de notre produit. :-)
Florence.
Citer | Signaler à l’administrateur
phil
#16 phil 29-08-2010 19:56
Merci pour les infos
On connait le melon du haut poitou bien sur , de plus , franchement c'est le plus sur , pour le gout et le sucre
Citer | Signaler à l’administrateur
PHILO
#15 PHILO 21-08-2010 16:40
Le melon fait également parti de mes fruits préférés alors je salive devant cette coupe
Citer | Signaler à l’administrateur
celine
#14 celine 17-08-2010 21:37
en tout cas , moi rien qu'à voir ta photo je me suis régalée lol
je vais essayer ta recette sans sorbetière, je n'en ai pas snif!
mais les glaces et sorbet maison , c'est qq chose je vous le dis
Citer | Signaler à l’administrateur
Planchas
#13 Planchas 17-08-2010 11:28
Très sympa cette petite verrine !
Citer | Signaler à l’administrateur
Marielle
#12 Marielle 13-08-2010 08:31
C'est toujours un plaisir de lire tes articles très complets sur l'historique du produit que tu utilises à son utilisation.
Bonn fin de séjour si tu n'es pas rentrée.
Citer | Signaler à l’administrateur
bblinou83
#11 bblinou83 09-08-2010 16:59
J'adore quand mon département natal est à l'honneur sur la blogosphère.
Citer | Signaler à l’administrateur
Silvia - Savoirs et Saveurs
#10 Silvia - Savoirs et Saveurs 08-08-2010 09:58
Bonjour Jean-Paul,
merci d’avoir exprimé votre opinion. Je vous répond avec quelque jour de retard car je me trouve dans un lieu de vacance, où se connecter à Internet n’est pas toujours facile.
Le propos de cet article est honnête, il me semble d’ailleurs de l’avoir été dès les premières lignes, où j’ai écrit que c’est le site 750 g et le Syndicat des producteurs du melon du Haut-Poitou qui m’ont proposé de créer une recette, pour mettre en avant ce produit. La dernière phrase que j’ai mis l’explique peut-être encore mieux, et j’attire votre attention sur le fait que j’aurais pu me passer de la mettre (personne m’oblige) donc le fait de l’avoir mise me semble montrer ma transparence (ou au mois, cela a été mon propos). A propos donc de la proposition du Syndicat et de cette article, je vous rassure que si je n’étais pas de l’idée qu’il s’agissait d’un produit de qualité je n’aurais pas accepté d’en parler. (suite ci-dessous)
Citer | Signaler à l’administrateur
Silvia - Savoirs et Saveurs
#9 Silvia - Savoirs et Saveurs 08-08-2010 09:56
(suite)Mais je l’ai fais car je suis persuadée que le Syndicat de producteurs du melon du Haut-Poitou travail pour réaliser un produit de qualité (et, excusez-moi, mais un melon IGP, produit en suivant un cahier de charge stricte, etc., à mon avis ne peut pas être du n’importe quoi). Si toutefois, vous avez des remarques à faire sur ce melon, je vous invite à les faire directement au Syndicat. Sur ce lien http://www.melon-hautpoitou.com/fr/contact/ il y a leurs coordonnées et celles de leur responsable de la qualité. Je suis sure qu’ils seront à l’écoute.
Je vous souhaite un bon dimanche, Silvia.
Citer | Signaler à l’administrateur
Isa-Marie
#8 Isa-Marie 07-08-2010 09:37
Ce sorbet est délicieux ! Surtout avec du melon de qualité comme chez toi !
Amitiés d'Isa-Marie
Citer | Signaler à l’administrateur
sandrine
#7 sandrine 06-08-2010 21:13
Ma chère Sylvia, bravo pour cette belle utilisation du melon, ta photo est en plus superbe, j'en veux !!!!!!
Et puis j'ai eu le plaisir de trouver dans mon courrier en rentrant ce soir de vacances ton livre...enfin...j'ai hâte de le dévorer....encore félicitations ma chère Sylvia !
Pleins de bises et à bientôt
Citer | Signaler à l’administrateur
Jean-Paul
#6 Jean-Paul 06-08-2010 20:36
Les références historiques sont intéressantes mais beaucoup moins la pub qui ne s' affiche qu'à la fin et en tous petits caractères: il faut quand même le dire: le melon du haut Poitou est loin d' être une référence en matière de saveur et de sucre.Et quand on fait de la promo pour n'importe quoi, on l' annonce honnêtement !
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Membre de :

 

Slow Food

 

Logo Blog Appetit Wikio - Top des blogs - Gastronomie Logo 750 grammes aime ce blog