Voyage à la découverte des huitres Marenne Oléron (tous savoir)

In love for Marenne Oléron

Le saviez-vous que les seules huitres françaises bénéficiant d'une Indication Géographique Protégée et de 2 Label Rouge sont les Huitres Marenne Oleron ?

J'ai eu la chance de faire cette découverte il y a quelque jour, en compagnie d'une dizaine de bloggeurs, lors d'un voyage à la découverte de ce produit d'exception, de son terroir magique et des hommes que d'une génération à l'autre se transmettent les secrets pour élever ces huitres avec toujours autant de passion.
Ce petit voyage a été une expérience très passionnante pour moi, j'ai encore les yeux qui pétillent et une grande envie de partager avec vous les images et toutes découvertes que j'ai fait autours de ces huitres : allons-y !

Bassin Marenne Oléron

Le bassin ostréicole de Marenne Oléron se trouve en Charente-Maritime, au sud de La Rochelle. C'est l'un de deux seuls bassins en France (l'autre c'est le bassin d'Archachon) où les huitres se reproduisent naturellement et le seul bassin qui pratique l'affinage des huitres en claires : alors que dans les autres bassins ostréicoles les huitres, après avoir été élevées 3 ans en mer sont mises sur le marché prêtes pour être consommées, à Marenne Oleron les huitres, après avoir grandi en mer, sont mises dans les claires, pour un affinage d'environs 1 mois, qui leur confère un goût moins océanique et moins salée que les huitres de plein mer ainsi q'une chair plus charnue. Certaines huitres sont élevées directement dans les claires (pousse en claire). Cette pratique est unique au monde, spécifique à Marenne-Oleron.

Bourriches d'huitres

Un peu d'histoire....

A ma grande surprise, j'ai découvert que c'est grâce aux anciens Romains (« mes ancêtres »;-) que l'histoire des huitres Marenne-Oléron à vu le jour : les grandes familles de l’Empire romain les faisaient venir (à cheval!!) pour leurs banquets. Depuis, l’ostréiculture s'est développée et installée à Marenne-Oleron jusqu'à nos jours.
Mais à l'époque des romains, jusqu'en 1920, c'était l'huitre plate qui abondait sur le littoral du bassin de Marenne-Oleron, puis, une épidémie décima l'espèce qui fut remplacée par l'huitre creuse, celle avec la coquille feuilletée qu'on reconnaît tous au jours d'aujourd'hui. Cette espèce fut importée par hasard de l'océan Pacifique par les navigateurs portugais qui en déchargèrent une cargaison qui s'acclimata dans le bassin, jusqu'à ce qu'une nouvelle épidémie décima aussi cette espèce, dans les années '70. Depuis, c'est l'huitre creuse japonaise qui à repeuplé le bassin.
La pratique de l'affinage en claires s'est développée à partir du XVIe siècle, et à nos jours le premier pays importateur d'huitres Marenne-Oleron c'est l'Italie.

Le captage et le détroquage

Captage huitres ancien

Comme on disais plus haut, les huitres à Marenne-Oléron se reproduisent naturellement. Une fois devenues larves, si la température et la salinité de l'eau sont bonnes, elles se fixent en 15 jours et deviennent des jeunes huitres appelées « nassain ». Voilà pourquoi les ostréiculteurs placent des collecteurs (tubes, anciennement des tuiles, ardoises, etc.) dans leurs parcs.
L'année suivante leur naissance on détache les huitres de leur collecteur (détroquage) et placées dans des poches grillagées, puis elles sont déposées sur des tables métalliques dans leur parc d’élevage en plein mer, où elles resteront 2 ans.

L’élevage

élevage huitres plein mer

Au cours de leur croissance, les huitres sont déplacées d'un parc à l'autre pour leur faire profiter des effets bénéfiques des courants.

parcs élévage huitres en plein mer

Nous sommes partis en bateau pour aller voir les ostréiculteurs à l'oeuvre dans un parc en pleine mer....

Phare

Vue du bateau

Les déplacement d'huitres se font en profitant de la marée basse, puis il faut attendre qu'elle monte à nouveau pour pouvoir repartir, ça a été extraordinaire pour moi de voir le travail de ces hommes rythmé par la nature....

Déplacement d'huitres

Déplacement d'huitres 2

Marée basse

étoile de mer

L'affinage en claires

Claires

Les claires sont des bassins peu profonds creusés par l'homme dans l'argile. Il y a des siècles, elles étaient utilisées pour récolter le sel, puis peu à peu elles ont été utilisées par l’élevage et l'affinage des huitres. Tout le paysage est caractérisé par les claires, c'est un spectacle les voir du haut et j'ai eu la chance de survoler ce paysage en...hélicoptère !!!! (Pour la première fois dans ma vie !!:-)

Hélicoptère

Pour l'affinage, les huitres restent 1 mois dans les claires où elles sont protégées par les prédateurs, contrairement à quand elles se trouvent en plein mer. Elles peuvent ainsi se refaire la coquille qui devient plus solide, elles perdent en teneur de sel et leur chair devient plus charnue et qualitativement meilleure.

Coté dégustation

Ouverture d'une huitre

Sur le bateau avec lequel nous avons visité le bassin de Marenne Oléron nous avons fait une dégustation des quatre types d'huitres produites à Marenne-Oleron. En plus des huitres, j'ai beaucoup apprécié toutes les explications qui nous ont été donnés, car avant je n'avais pas les clés pour décrypter toutes les nuances liées aux différents type d'huitres, mais depuis cette dégustation : ça y est ! Les huitres n'ont plus de secrets pour moi ;-)
Je partage avec vous ce que j'ai appris, dans l'idée que cela puisse peut être vous être utile pour vous orienter mieux dans le choix des vos huitres pour les fêtes de Noël qui approchent à grands pas.

Huitres

Les quatre types d'huitres Marenne-Oleront sont :

  • la Fine de claire, petite et peu charnue, à un goût affiné et s'adresse aux amateurs qui apprécient les huitres peu charnues ;

  • la Fine de claire verte Label Rouge, elle a un goût affiné et sa caractéristique est la couleur verte de ses branchies. Cela est du à la présence d'une micro-algue (navicule bleue) dans les claires, filtrée par l'huitre qui en retient le pigment ;

Huitre Fine de Claire verte Label Rouge

  • la Spéciale en Claire est plus charnue des huitres précédentes est équilibrée en saveurs et moins salées (plus l'huitre est grande de taille est plus sa chair perd sa teneur en sel, devenant plus sucrée)

  • La dernière est la Pousse en Claire Label Rouge : c'est un produit d'exception, hors du commun, elle est élevée en claire, elle est grosse, très charnue et a une saveur sucrée prédominante. C'est la plus chère des quatre, mais ça vaut vraiment la peine d'en goûter !

Comment les conserver ?

Dans leur bourriche cerclée d'origine, entre 5° et 15°, dans un endroit frais ou dans le bac à légumes de votre réfrigérateur ou encore sur un rebord de fenêtre ou un balcon non exposé au soleil, à condition que la température extérieure ne soit pas inférieure à -2°C.

Comment les consommer ?

Crues, avec une tranche de bon pain frais tartiné de beurre demi-sel à croquer entre chaque bouchée d'huitres. A l'ouverture des huitres, n'oubliez pas de vider la première eau. Après quelque minute elles vont « refaire » une eau au coût plus fin et moins salé.
On peut également les consommer crues accompagnés par d'autres ingrédients ou cuites, pour avoir des idées de recettes vous pourrez voir ici (clique) ou là (clique).
La consommation idéale des huitres Marenne-Oléron se fait dès l'achat, jusqu'à une semaine, mais pas au delà.

Comment les ouvrir ?

Voilà une petite vidéo où apprendre à ouvrir une huitre: Ouvrir une huître - 750 Grammes par 750grammes

Dernière question « peut-on les transporter en voyage ? » (c'est ce que j'ai demandé en vue des 700 km et plus que je ferai peut-être à Noël pour aller passer quelque jour dans la famille de mon mari) " Bien sur que oui " a été la réponse ! Il faut juste placer la bourriche avec les huitres dans une glacière en vérifiant bien qu'elle soit à une température entre 5° et 15° (si on part en hiver on peut la laisser entrouverte pour ne pas risquer qu'il fasse trop froid pour les huitres à son intérieur) et au lieu de placer les huitres dans le coffre de la voiture, mieux vaut de les mettre sur la banquette arrière de votre voiture. Voilà, après toutes ses astuces, c'est sûr que quant à moi, je n'aurai plus peur de partir avec une bourriche d'huitres !

Bourriche d'huitres Marenne Oléron

Je remercie énormément l'équipe du groupement qualité des Huitres Marenne-Oleron pour leur passion et leur dévouement, pour nous avoir donné la possibilité de découvrir et apprécier leur terroir, leur métier et leur produit. Un merci spécial à Chef Damien et à Alexia qui nous ont donné la possibilité de vivre cette expérience magique, que je n’oublierai jamais.

….Même la presse local a parlé de notre escapade, merci !!

Article Littoral

Et un grand merci à tous les ostréiculteurs de Marenne Oléron !

Bâteau

Publié dans Reportages

Imprimer

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Participant à cette conversation

Commentaires (10)

  • maida

    merci pour ton article j'ai appris pleine de choses :D

    Raccouci URL:
  • Très beau report !<br />J'adore les huîtres ! J'étais ce week-end sur l'Ile de Ré et je ne m'en suis pas privée...<br />Bises d'Isa-Marie

    Raccouci URL:
  • Bravo Silvia, il est super clair cet article. Ca donne envie d'y retourner. Bonnes fêtes et j'espère à bientôt.

    Raccouci URL:
  • Excellent reportage que j'ai lu avec grand plaisir! Et j'ai appris plein de choses aussi. Bravo.<br />Bonne journée<br />Michèle

    Raccouci URL:
  • C'est un voyage qui m'aurait bien plu :D J'adore les huitres c'est très intéressant :)

    Raccouci URL:
  • Merci, j'ai appris plein de choses...

    Raccouci URL:
  • Merci Silvia pour ce magnifique reportage plein d'évasion et très enrichissant. C'est vrai que les Marennes d'Olérons sont spéciales, mes préférées parmi les françaises :-)<br />Bacioni!

    Raccouci URL:
  • Superbe reportage sur Oléron et ses huitres qui me rappelle tant de souvenirs...<br />Quelle magnifique passion que le métier d'ostréiculteur!

    Raccouci URL:
  • Beau reportage dans lequel j'ai appris plein de choses nouvelles pour moi et surtout, superbement illustré !

    Raccouci URL:
  • Excellent article pour un bassin qui le mérite au vu de sa beauté !

    Raccouci URL:

Archives

Le site partenaire:

Membre de:

 

Slow Food

 

Logo Blog Appetit Wikio - Top des blogs - Gastronomie Logo 750 grammes aime ce blog

Copyright © 2007 - 2016 Savoirs & Savoirs (Textes et Photos de Silvia Santucci). Tous droits réservés.
Développement Newgle