Chitarra al sugo di trota (pâtes aux oeufs en sauce de truite et tomates)

Pâtes à la Chitarra al sugo de truite
Me voilà de retour!
J'ai passé une bonne semaine abondante en Italie, recrutée avec mon mari par mes parents, qui ont déménagé de Rome pour s'installer à Porto Recanati (joli village de la région des Marches sur la côte Adriatique). Le soleil n'a pas été au rendez-vous et pendant les pauses entre une bricole et l'autre (genre Ikea deux fois par jours, plusieurs allées/retour chez Obi qui équivaut à Leroy Merlin, déballage des cartons, etc. Si vous avez aidé quelqu'un à aménager un nouvel appartement vous savez de quoi je parle ;-) j'ai commencé à découvrir la cuisine « marchigiana ».
Je dis « commencé à découvrir » car celui des Marches est un terroir plutôt nouveau pour moi, n'étant pas originaire de cette région d'Italie. Sa cuisine, même si moins connue par rapport à celle d'autres régions italiennes, est très intéressante: marquée par une forte identité de terre et de mer (à l'intérieur de la même région il y a la cuisine de la côte et celle de l'arrière-pays, différentes entre elles...) dans la cuisine « marchigiana » on retrouve des influences des régions limitrophes, c'est à dire l'Emilie-Romagne, les Abruzzes et l'Ombrie, qui sont toutes caractérisées par une cuisine du terroir de renom. Cela fait de celle des Marches une cuisine très variées que - en bonne curieuse que je suis - j'ai envie de découvrir et de partager avec vous.
Je connais bien sûr les recettes plus de renom de cette cuisine, que je vous proposerai au fur et à mesure, mais ce sont les recettes moins connues que j'ai envie de dénicher et de vous proposer, comme par exemple celle de la Chitarra al sugo di trota qui vaut vraiment la peine de goûter.
 
Avant de passer à la recette, voilà ci-dessous la mer de Porto Recanati.
L'avantage c'est qu'on y arrive en 10 minute à pied de chez mes parents (nouveauté absolue dans ma famille, vu qu'on a  toujours habité en ville), j'espérais donc pouvoir déjà en profiter un petit peu (toujours entre une bricole et l'autre ;-) mais nous n'avons pas été gâtés par le soleil: la seule éclaircie que nous avons eu en dix jours de pluie est celle dans les images ci-dessous (prises par Max avec son téléphone portable).
Cette fois je n'avais pas mon appareil photo avec moi, Ryanair est devenue très stricte en matière de bagages, en cabine tout – même le sac à main – doit maintenant rentrer dans une petite valise de 10 kg.!!! Pour en savoir plus sur les voyage low-cost je vous renvoie sur le billet de Peggy (clique), super drôle mais tellement vrai!! Elle parle du trajet Paris/Rome, je viens de faire le Paris/Bologne mais les caractéristiques du voyage avec cette compagnie aérienne sont les mêmes... y compris les ventes à bord et le "on time" jingle de autocongratulation de la compagnie au moment de l'atterissage ;-)).

Ci-dessous, quelque suggestion marine nuageuse.....
 
La mer de Porto Recanati - mai 2010

La mer de Porto Recanati - vue 2 - mai 2010

Après cette divagation, revenons à la recette, avec d'abord deux mots sur les pâtes à la Chitarra.
Les pâtes à  la Chitarra (guitare en italien, du nom de l'instrument utilisé pour fabriquer ces pâtes), sont des pâtes aux œufs typiques des Abruzzes, faites à la main et caractérisées par leur section carré, qu'on retrouve aussi aux Marches (et voilà un premier exemple d'influence inter-régionale) .
La Chitarra, est un châssis rectangulaire sur lequel sont tendus des fils en acier: une fois la pâte étalée, elle est disposée sur le châssis à l'aide d'un rouleau et pressée délicatement à ce que les fils en acier puissent la couper en spaghetti carrés (ou en « tagliolini » encore plus fins des spaghetti).
Ces pâtes peuvent être consommés fraîches ou laissé sécher, comme on les trouves souvent quand on les achète. Et cette fois j'en ai acheté une très bonne qualité artisanale, chez mon épicier italien de Nogent sur Marne (...et qui sais, peut-être qu'à mon prochain voyage aux Marches je ramènerai un châssis pour faire mes pâtes à la Chitarra maison... )

Pâtes à la Chitarra avant cuisson
Ce sont des pâtes très délicates, même si très savoureuse, grâce à la présence des œufs.
Elles se marient traditionnellement à des sauces à base de viande et sur la côte on les trouves mariées à des sauces à base de poisson.
La sauce que je vous propose est à base de truite et tomates et on l'appel « sugo di trota » (sauce de truite) car c'est celui-ci qui donne du goût à la sauce: en faisant cuire les truites à feu doux dans une poêle elles rendent un précieux jus savoureux, qu'on utilise pour cuire les tomates. J'ai adoré, tous les ingrédients vont bien ensemble, la sauce est délicate et savoureuse en même temps, tout comme les pâtes, et c'est une préparation rapide à réaliser.
En voilà la recette, bonne dégustation!
 
Chitarra al sugo di trota (pâtes fraîches aux œufs en sauce de truite et tomates)
 
INGREDIENTS (pour 4 personnes)
300 g de pâtes à la Chitarra
800 g de tomates bien mûres
2 truites entières vidées et rincées
2 gousse d'ail
piment oiseau (facultatif)
1 branche de romarin
Sel, poivre
Basilic frais
Huile d'olive extra-vierge

PREPARATION
Les tomates: portez à ébullition de l'eau dans une casserole. Plongez-y les tomates et faites-les blanchir quelque minute. Égouttez-les et faites-les tiédir. Ensuite, épluchez-les, éliminez-en les graines, concassées-en la chair grossièrement et réservez-la dans un bol.
Les truites: faites revenir l'ail avec l'huile et le piment dans une large poêle. Ajoutez-y les truites et le romarin, salez-les et faites-les cuire 20 minutes à feu doux, en les retournant de l'autre coté à moitié cuisson. Une fois cuites, retirez les truites de la poêle, éliminez-en la peau, les arrêtes, la tête etc. et réservez-en la chair en morceaux dans un bol.
Versez le jus de cuisson des truites dans un autre bol, en éliminant l'ail, le romarin et le piment.
La sauce aux truites: faites revenir l'ail en morceaux dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. Dès qu'il sera chaud, ajoutez-y les tomates concassées et le jus de cuisson des truites. Salez et faites cuire les dès de tomates 2 minutes, jusqu'à ce que le jus commence légèrement à rétrécir. Ajoutez les morceaux de truite, remuez pour les faire amalgamer à la sauce et éteignez le feu, la sauce devra être plutôt liquide.
Les pâtes à la Chitarra: portez à ébullition un grand volume d'eau dans une casserole. Dès l'ébullition, versez les pâtes à la Chitarra dans l'eau, ajoutez-y un filet d'huile (pour empêcher aux pâtes de coller pendant la cuisson) et faites cuire les pâtes 3-4 minutes.
Égouttez les pâtes bien « al dente » et versez-les dans la poêle avec la sauce. Remettez la poêle sur le feu (feu doux) et remuez pour les faire amalgamer à la sauce et les porter à cuisson. Ne faites pas cuire plus de 2 minutes.
Dressage et finition: dressez les pâtes dans les assiettes, saupoudrez de poivre du moulin et décorez avec quelque feuille de basilic frais. Assaisonnez éventuellement avec un filet d'huile d'olive et servez aussitôt.

VARIANTES
Au lieu de la truite on peut utiliser de la daurade. Au lieu des tomates fraîches (quand n'est pas leur saison) utilisez des tomates concassées en conserve, en ayant soin de les égoutter de leur jus avant de les utiliser pour la sauce. On trouve les pâtes à la Chitarra dans les épiceries italiennes bien fournies, mais à défaut, utilisez des Tagliolini aux œufs pour cette recette.
 

Publié dans Recettes/Pâtes

Imprimer

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Participant à cette conversation

Commentaires (25)

Charger les commentaires précédents

Archives

Le site partenaire:

Membre de:

 

Slow Food

 

Logo Blog Appetit Wikio - Top des blogs - Gastronomie Logo 750 grammes aime ce blog

Copyright © 2007 - 2016 Savoirs & Savoirs (Textes et Photos de Silvia Santucci). Tous droits réservés.
Développement Newgle