Crostata di fragole (tarte à croisillons aux fraises)

Crostata di fragole (tarte à croisillons aux fraises)

Cette tarte est « THE » tarte aux fraises : elle est sublime.
J'ai eu un coup de foudre pour elle et je la partage avec grand plaisir avec vous, à une condition : ...que vous la prépariez d'urgence vous aussi, car elle est du pur bonheur pour les papilles ! :)
Cette tarte est un voyage à la campagne, c'est un retour dans les bras de la « nonna » (la grande-mère) ou de la « mamma » si vous préférez, à leurs confitures maison et à leurs bons gâteux authentiques qui embaument toute la cuisine pendant leur cuisson, comme la « crostata » (« tarte à croisillons » en italien) : une tarte pleine de saveurs, sans chichi, visuellement simple et avec une grande finesse gustative.
La Crostata est l'une des recettes de tartes maison les plus anciennes et les plus répandues en Italie.
Elle consiste dans l'envelopper de la confiture, le plus souvent de fruits rouges, dans une pâte sablée, qu'on appelle « pasta frolla », mais sans en faire une tourte.
Le fait de recouvrir avec des croisillons de pâte au lieu qu'avec un disque de pâte entier, permet d'obtenir un bon équilibre entre la confiture et la pâte. On peut aussi réaliser des Crostata avec des farces plus riches, comme je vous ai proposé par exemple ici ou .
Dans la version plus classique de crostata à la confiture, cette dernière est souvent trop sucrée à mon goût. On peut alors utiliser des fruits frais qu'on fait légèrement compoter et cela permet d'exalter la saveur des fruits avec moins de sucre, comme j'ai fait pour cette Crostata aux fraises.
Elle est divine dégustée « nature » ou accompagnée d'une boule de glace à la vanille : un mariage parfait !

La Crostata rappelle la Linzertorte autrichienne, très ancienne elle aussi, datant du 1600, mais il s'agit de deux recettes différentes.
Même si on ne trouve pas une origine commune de ces deux tartes dans l'histoire de la cuisine, il est probable qu'elles aient eu une origine commune vu que la plus part des recettes anciennes, surtout de gâteaux, ont eu origine sur les tables royales. Nous savons que les mêmes dynasties, ou leurs branches, ont régné pendant des siècles dans plusieurs pays d'Europe (pensons par exemple aux Bourbons qui sont arrivés jusqu'en Italie, avec le royaume des deux Siciles), ont retrouve donc des similitudes dans plusieurs anciennes recettes européennes arrivées jusqu'à nos jours.
Il est donc probable, à mon sens, que la Linzertorte et la Crostata aient eu une ancienne origine commune, pour ensuite prendre chacune son chemin et ses variantes respectives de la recette, au fil des siècles.

Pour revenir à mon actuelle Crostata aux fraises, au fil des années et à force d'en faire j'ai affiné la recette, et voilà en résumé les astuces pour la réussir :

- faire compoter les fraises soi-même ou utiliser une confiture pas très sucrée, pour avoir un bon équilibre dans la tarte, sans qu'elle soit trop sucrée et ajouter des fraises fraîches avant la cuisson, à ce qu'on ait des morceaux;
- pour la pâte sablée, remplacer 1/5 de farine avec de la Maïzena ou de la fécule de pomme de terre: cela apporte de la finesse à la pâte ;
- faire cuire la tarte à 150° au lieu des 180° qu'on trouve dans la plus part des recettes de tarte, car la basse température permet à la pâte de cuire tout en gardant son moelleux, bien agréable lors de la dégustation. La durée est de 30 minutes dans un four à chaleur tournante, ou de 40' dans un four pas ventilé. Mais vu que tous les fours sont différents, vérifié que la surface de la tarte soit légèrement dorée avant de la sortir du four ;
- utiliser des lamelles de fraises fraîches pour la finition de la tarte (ça apporte de la fraîcheur en bouche, vu que les fraises sont fraîches ;) et la faire briller avec du sirop fait maison pour un meilleur rendu visuel.

Et voilà la recette !
Je vous souhaite bonne réalisation et bonne dégustation.

Crostata aux fraises

Crostata di fragole (tarte à croisillons aux fraises)

INGREDIENTS
(pour la pâte à tarte)
240 g de farine T45
60 g de Maïzena (ou de fécule de pomme de terre)
100 g de sucre semoule
150 g de beurre demi-sel
1 œuf + 1 jaune d'oeuf
1 gros citron bio
(pour les fraises compotées)
300 g de fraises
½ citron bio
2 cuillerées bombées de sucre roux (cassonade)
1 cuillerée d'eau
20 g de beurre demi-sel
(pour la tarte)
280 g de fraises
1 blanc d'oeuf
du sucre roux (cassonade)
(pour la finition de la tarte après cuisson)
320 g de fraises environs
1 cuillerée à soupe bombée de sucre roux
1 cuillerée d'eau

PREPARATION
La pâte : 
dans un grand saladier, mélangez ensemble la farine et la Maïzena.
Creusez en puits, ajoutez le beurre coupé en morceaux, le sucre, l'oeuf entier + le jaune et le zeste râpé du citron.
Mélangez rapidement le tout du bout des doigts, ou dans un robot, jusqu'à ce que vous obtiendrez une pâte homogène.
Façonnez-la en boule, enveloppez-la dans du film alimentaire et laissez-la reposer au réfrigérateur pendant minimum 1 heure (ou en tout cas le temps nécessaire à ce qu'elle solidifie et devient facile à manipuler).
Les fraises compotées : lavez les fraises, coupez-les à moitié, réservez-les. Versez le sucre et l'eau dans une petite casserole, mettez sur feu moyen et faites fondre le sucre, jusqu'à l’obtention d'un caramel très clair. Ajoutez les fraises et les laisser compoter pendant 3 minutes à feu vit et en remuant. Si au bout des 3 minutes le sirop est encore trop liquide, récupérer les fraises avec une écumoire, les réserver dans une assiette, remettre la casserole sur le feu et poursuivre la cuisson afin de faire réduire et épaissir le sirop. Ensuite versez-le sur les fraises dans l'assiette et laissez refroidir le tout.

Fraises compotées

La tarte : préchauffez le four à 150° (chaleur tournante).
J'ai utilisé un moule à tarte rectangulaire, de 21*28 cm (pour réaliser la tarte dans un moule rond, utilisez-en un de 24 cm de diamètre).
Chemisez le moule avec du papier sulfurisé (je beurre le fond du moule pour faire bien coller le papier sulfurisé, à ce qu'il ne bouge pas). Avec un rouleau, étalez les 2/3 de la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et déposez-la sur le fond et le bord du moule, pour créer le fond de la tarte. Ebarbez des bords la pâte qui dépasse, mais ne vous inquiétez pas au cas où ils ne sont pas très précis, car pendant la cuisson la pâte s’ajuste toute seule.
Versez les fraises compotées sur le fond de la tarte, en les étalant bien. Ajoutez les 280 g de fraises fraîches coupées en quartiers.
Avec le 1/3 de pâte restante, formez des boudins plutôt fins. Répartissez-les sur la surface de la garniture en format un treillage.

Crostata avant cuisson

Pressez les extrémités des boudins de pâte sur le bord du fond de tarte afin de les coller à la pâte et empêcher qu'ils rétrécissent pendant la cuisson. Rabattez le bord de pâte tout autour de la tarte.
Badigeonnez les croisillons et les bords de pâte avec le blanc d'oeuf, ensuite saupoudrez-les avec du sucre cassonade.
Enfournez et laissez cuire la tarte 30 minutes, jusqu'à ce que la pâte sera légèrement dorée. Une fois cuite, sortez-la du four et laissez-la refroidir complètement avant de la démouler.
Préparation du sirop pour faire briller la tarte : versez 1 cuillerée de sucre cassonade et 1 cuillerée d'eau dans une petite casserole, faites fondre comme pour les fraises compotées, ajoutez 20 g de fraises coupées en petits morceaux et faites compoter quelques minute. Cette petite quantité de fraises sert juste à obtenir un sirop rouge comme les fraises, à utiliser pour faire briller la farce de la tarte lors de la finition.
Finition et dressage :
Dès que la tarte est complètement refroidie, démoulez-la sur une assiette de service et garnissez-en la surface (seulement les partie avec la farce, pas la pâte) avec quelques lamelles de fraises fraîches.
Faites briller en badigeonnant avec le sirop.
Servez la tarte « nature » ou accompagnée d'une boule de glace à la vanille.

Crostata aux fraises dès la sortie du four

SUGGESTION
Vous pouvez réaliser la tarte la veille pour le lendemain.
Dans ce cas, conservez-la dans son moule, sans la démouler, une fois qu'elle sera refroidie. Couvrez-la délicatement avec du papier sulfurisé et conservez-la à température ambiante. Ensuite réalisez l'étape de la finition (l'ajout des fraises fraîches + le sirop pour la faire briller) juste avant de la servir à ce que le sirop reste bien brillant, sans être absorbé par la tarte.
Comme variante, quand c'est la saison vous pourrez réaliser cette Crostata avec des myrtilles, des mûres ou des framboises à la place des fraises.

...et voici ci-dessous la Crostata aux fraises accompagné de glace à la vanille ! ...Mmmmm..

Crostata aux fraises avec une boule de glace à la vanille

Publié dans Recettes/Gâteaux

Imprimer

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Participant à cette conversation

Commentaires (23)

Charger les commentaires précédents

Archives

Le site partenaire:

Membre de:

 

Slow Food

 

Logo Blog Appetit Wikio - Top des blogs - Gastronomie Logo 750 grammes aime ce blog

Copyright © 2007 - 2016 Savoirs & Savoirs (Textes et Photos de Silvia Santucci). Tous droits réservés.
Développement Newgle